Plan de départs volontaires annoncé le 13 mai chez Air France

La compagnie aérienne doit présenter un nouveau plan de départs volontaires le 13 mai 2019, qui pourrait toucher 400 emplois. En cause : une perte nette de 320 millions d'euros en ce début d'année 2019.

Ce nouveau plan social sera annoncé lors d'un comité social et économique central extraordinaire le 13 mai prochain. Il concernera le personnel au sol, notamment sur les escales françaises.

Selon le groupe : « Un Comité Social et Economique Central (CSEC) est convoqué à la date du 13 mai en vue d’une information préalable à une consultation sur les orientations stratégiques d’Air France et sur les conséquences en matière de Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)."

Cette GPEC fait apparaître un besoin de recrutements important dans de nombreux métiers de l’entreprise sur l’année 2019 et au-delà, ainsi qu’une situation spécifique pour le Court Courrier. La réunion du CSEC fera donc également l’objet d’une information préalable à une consultation sur un projet de réduction des effectifs sol du Court Courrier, basé exclusivement sur le volontariat.

La direction souhaite respecter les prérogatives des représentants du personnel et leur donnera la primeur des informations concernant ces sujets lors de la réunion du CSEC qui se tiendra le 13 mai. »