Portugal: les aéroports menacés par une grève des transporteurs de carburant

Le gouvernement portugais annonce la réquisition des transporteurs de carburant dont la grève fait craindre un risque de pénurie à travers le pays, en particulier dans les aéroports.

Cette grève, entamée lundi, affecte "les aéroports, les ports, les pompiers ainsi que les entreprises de transport public et les stations-service dans les régions de Lisbonne et Porto", a précisé le gouvernement qui justifie cette mesure de réquisition en raison du non-respect par les grévistes d'un dispositif de service minimum.

"Les réserves de carburants dans les aéroports de Lisbonne et Faro ont atteint des niveaux critiques", a expliqué le ministre portugais de l'Economie, "si le réapprovisionnement n'est pas effectué, nous risquons d'avoir des perturbations dans les prochaines heures."

Pour le moment, "nous n'avons pas d'informations faisant état de perturbations dans les aéroports", a-t-il cependant ajouté.

Dans l'après-midi de mardi, seuls des retards étaient à signaler dans celui de Faro, situé dans la très touristique région de l'Algarve, au sud du Portugal. ANA, filiale du groupe français de BTP Vinci et gestionnaire des aéroports portugais, a invité les passagers de Lisbonne et Faro à se rapprocher de leurs compagnies aériennes pour se tenir informés.