Prudence à Addis Abeba

Plusieurs manifestations ont éclaté depuis le 9 octobre à Addis Abeba et le gouvernement a annoncé le dimanche 16 octobre une trentaine de mesures dans le cadre de l’état d’urgence décrété il y a une semaine, imposant notamment de sévères restrictions des déplacements dans le pays et interdisant la consultation de certains médias d’opposition établis […]

Plusieurs manifestations ont éclaté depuis le 9 octobre à Addis Abeba et le gouvernement a annoncé le dimanche 16 octobre une trentaine de mesures dans le cadre de l’état d’urgence décrété il y a une semaine, imposant notamment de sévères restrictions des déplacements dans le pays et interdisant la consultation de certains médias d’opposition établis à l’étranger. Un couvre-feu est instauré de 18 heures à 6 heures autour « d’intérêts économiques » stratégiques tels que les usines, fermes agricoles et institutions gouvernementales. La plus grande prudence s'impose pour les déplacements dans la capitale, souligne le Quai d'Orsay.