Qantas n’aime pas les Uggs

169

Bottes indispensables ou erreur fashion... Les Uggs ont toujours eu leurs aficionados et leurs détracteurs. Qantas se trouve se trouve pour sa part être dans la dernière catégorie. En effet, la compagnie interdit l'accès à ses lounges aux passagers qui chaussent la marque pourtant également australienne.

La chanteuse du groupe Human League, Joanne Catherall, s'est vue refuser l'accès du Business Lounge de Qantas sur l'aéroport de Melbourne, le 14 décembre 2017. Le problème ne venait pas de son billet, mais de sa paire de Uggs !

Ces bottes en peau de mouton trustent les pages des magazines de mode ainsi que les placards des fashionistas depuis plusieurs années mais pour Qantas, ces chaussures qui coûtent très souvent plus d'une centaine d'euros, ne sont rien d'autres que des chaussons... et par conséquent beaucoup trop casual pour ses salons business domestiques et internationaux de Adélaïde, Brisbane, Canberra, Melbourne, Perth et Sydney.

La chanteuse a fait part de sa frustration sur les réseaux. Mais la compagnie campe sur sa position aussi bien lors de la réponse qu'elle lui a adressée sur Twitter que lors des explications données à la presse. La porte parole du transporteur a expliqué "Nous comprenons que personne n'aime se voir refuser l'accès à l'entrée mais nous avons toujours suivi un code vestimentaire "smart casual" dans nos salons, qui est similaire à celui suivi dans la plupart des clubs et restaurants". Elle a ajouté ensuite : "Au cours des deux dernières années, les feedbacks reçus de nos membres indiquaient qu'ils voulaient que le règlement soit suivi plus rigoureusement".

Ainsi marque australienne onéreuse ou pas, les Uggs ne sont pas admis dans les lounges de Qantas, au même titre que les chaussons, les tongs, les vêtements de plage (dont les shorts de bain) ou encore les tenues de sport.