Qantas pourrait assurer des vols directs Sydney – Londres d’ici 5 ans

Les constructeurs aéronautiques n'ont de cesse d'améliorer les performances et l'autonomie de leurs appareils. Cette recherche d'avions moins gourmands en carburant permettrait à Qantas - elle en est sûre - d'assurer des vols directs Sydney – Londres d'ici 5 ans.

Qantas voit l'arrivée des nouveaux A350-900ULR et B777-8 d'un bon œil. Elle est persuadée que les avions d'Airbus et Boeing permettront de mettre en place des vols très long-courriers comme Sydney - Londres. Alan Joyce, directeur de Qantas, a expliqué à Reuters que "ces avions sont potentiellement de vrais atouts pour ces routes". Il ajoute : "Nous savons grâce à ce que les constructeurs ont déjà réussi sur d'autres avions que Sydney – Londres et Melbourne – Londres sont de vraies possibilités".

Les liaisons directes permettraient de réduire le temps de vol de 3 heures entre la ville de Nouvelle-Galles du Sud et la capitale du Royaume-Uni. Qantas estime également que l'arrivée d'A350-900ULR ou B777-8 ferait baisser les tarifs premium de 20% en raison de ce regain de concurrence sur l'axe.

Si la compagnie australienne n'a pas encore sauté le pas des commandes, son patron assure que les vols très longues distances devraient être une réalité vers 2022.

Toutefois, Qantas ne compte pas attendre ces nouveaux avions pour lancer une ligne directe vers l'Europe. Elle proposera une fréquence sans escale de 17 heures entre Perth et Londres l'année prochaine.