Qatar Airways menace de quitter Oneworld et de créer sa propre alliance

Qatar Airways envisage d'abandonner l'alliance aérienne Oneworld, dont fait également partie le groupe IAG, en raison de problèmes constants et d'attaques avec d'autres membres tels qu'American Airlines et Qantas.

Après avoir rejoint British Airways, Iberia, American Airlines dans l'alliance Oneworld en 2013, Qatar Airways était jusqu'à présent la seule compagnie du Golfe à faire partie de l'une des trois alliances commerciales mondiales (les deux autres sont Star Alliance et Skyteam). La compagnie de Doha pourrait bien mettre un terme à cette "spécificité" et se tenir à l'écart de ces alliances en fonctionnant avec son propre réseau de partenaires, comme le font les compagnies de Dubaï et d'Abu Dhabi, Emirates et Etihad Airways.

La compagnie envisagerait même, très sérieusement, de lancer sa propre alliance avec les compagnies dans lesquelles Qatar Airways est actionnaire, à savoir le groupe IAG, composé British Airways, Iberia, Aer Lingus, Vueling et Level (21% du capital appartient à Qatar Airways), le groupe sud-américain Latam (10%), la compagnie de Hongkong Cathay Pacific (10%) et l'italienne Air Italy (49%).

A l'origine de cette prise de distance, le refus de deux compagnies fondatrices de Oneworld, American et la compagnie australienne Qantas, de nouer des accords avec Qatar Airways, mais aussi les attaques répétées de ces deux compagnies contre Qatar Airways dont le développement est considéré comme une menace pour leur activité.