RER A: moins de trains pour plus de régularité

La mise en service de rames de plus grande capacité conduit la SNCF et la RATP à revoir les horaires de la ligne A du RER à partir de lundi 11 décembre. Attention aux horaires, les voyageurs d'affaires !

Pour ses 40 ans de service et malgré les perspectives d'une grève mardi 12 décembre, la SNCF et la RATP ont annoncé conjointement une modification des horaires du RER A et d’une ligne de train de banlieue en région parisienne, qui dataient des années 1990. Cette ligne ferroviaire la plus chargée d’Europe, avec plus d’un million de voyageurs par jour, va connaitre dans certains cas une "légère diminution des fréquences", annoncent les opérateurs. Ils affirment qu'en compensation la mise en service actuellement de rames de plus grande capacité, qui permettent de transporter autant de voyageurs en utilisant moins de trains. Dans son tronçon central, sous Paris, les trains se succèdent à deux minutes d’intervalle aux heures de pointe.

Sur la ligne desservant Cergy par exemple, la fréquence théorique des trains (RER A et ligne L du Transilien) passera à deux toutes les 12 minutes, au lieu de 10 minutes aujourd'hui (en théorie), selon Île-de-France mobilités, l'agence régionale qui gère les transports. Les gestionnaires attendent de la réorganisation une limitation des retards . La fréquence réellement constatée par les voyageurs est pour l'instant de 13 minutes en moyenne, voire 20 minutes en pointe.

La refonte des horaires s’accompagne d’autres mesures, comme le déploiement de nouvelles équipes cynophiles. Les chiens sont capables, lorsqu'ils sont disponibles, de réduire le temps de vérification des colis suspects à un délai situé entre 7 et 15 minutes alors qu'une équipe spécialisée met en moyenne 45 minutes pour la sécurisation.