Royaume-Uni : Vers une taxe carbone sur l’aérien ?

Le gouvernement réfléchit à un système pédagogique et non contraignant pour les usagers.

Les passagers aériens britanniques devront peut-être bientôt payer une taxe carbone incluse dans le prix de leur billet. C’est, en tout cas, une piste sérieusement envisagée par le gouvernement. Les vertus pédagogiques d’une telle taxe sont avancées par ses défenseurs : faire prendre conscience aux utilisateurs de l’aérien de l’impact de leur voyage sur les émissions de gaz à effet de serre. Mais elle pourrait en outre constituer un outil de compensation directe de ces émissions : les fonds recueillis seraient alors utilisés dans des programmes de plantation d’arbres, notamment. A ce stade de la réflexion, les compagnies aériennes auraient l’obligation d’intégrer cette taxe à leurs tarifs ; quant à leurs clients, c’est sur la base du volontariat qu’ils choisiraient de s’en acquitter. Mais cette liberté laissée aux voyageurs se ferait sur le mode de l’option de refus : intégrée par défaut au prix du billet, la taxe pourrait en être déduite sur demande de l’usager. Un modèle similaire pourrait également s’appliquer aux trains, bus et ferries.