Russie : Un e-visa pour entrer à Kaliningrad

La Russie lance un visa électronique gratuit pour permettre aux ressortissants de l’UE d’accéder à la ville de Kaliningrad, et à l'ensemble de l'oblast (territoire) du même nom.

Jusqu’à présent réservé à 18 pays hors Union Européenne pour visiter Vladivostock, à l’extrême est de la Russie, le visa électronique russe sera à présent accessible aux ressortissants de 53 pays, dont ceux de l’UE, et aucun d’Amérique et d’Afrique. Gratuit, il servira, pour le moment, à se rendre dans l’oblast de Kaliningrad, enclave russe située en bord de mer Baltique, entre la Pologne et la Lituanie. Cet e-visa semble avoir valeur de test pour la Russie, qui souhaite généraliser ce type de visas à l’ensemble de son territoire en 2021, dans le cadre d’une simplification d’entrée sur le territoire russe voulue par Vladimir Poutine. Les villes de Moscou, Saint-Pétersbourg, Kazan ou encore Sotchi devraient prochainement être accessibles grâce à un visa électronique. 

Il est dès à présent possible d’accéder au portail électronique d’obtention mais les voyageurs de l’UE ne pourront se procurer leur e-visa qu’à partir du 1er juillet 2019. Au plus tôt, il peut être demandé 20 jours avant la date d’entrée dans l’enclave, et 4 jours avant au plus tard, sachant qu’un délai maximal de 4 jours ouvrés est nécessaire pour délivrer le visa. Une fois obtenu, celui-ci est valable 30 jours mais la durée autorisée de séjour dans l’enclave se limite à seulement 8 jours. Il existe 3 types de visas : tourisme, affaires et humanitaire. Lors de la requête, le futur voyageur se verra demander les informations de son passeport ainsi que des informations sur son séjour tels que le(s) lieu(x) d’hébergement et les dates d’arrivée et de départ du territoire. Si le voyageur prévoit de se rendre ailleurs en Russie en plus de Kaliningrad, il doit toujours, jusqu’à nouvel ordre, se procurer un visa russe classique.