Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 9 Août 2018

Ryanair : grève ce 10 août en Irlande, Suède, Belgique, Pays-Bas et Allemagne


Si vous devez décoller ce vendredi 10 août avec Ryanair, vérifiez bien le statut de votre vol : des centaines de vols sont annulés en raison d'une grève simultanée de pilotes en Irlande, en Suède, en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne. Comme il s'agit de courts courriers, des répercussions se feront ressentir sur toutes les autres destinations de la compagnie low-cost.



Ryanair : grève ce 10 août en Irlande, Suède, Belgique, Pays-Bas et Allemagne
Le bras de fer social continue chez Ryanair et la détermination affichée de Michael O'Leary de ne pas accepter les hausses de salaires ou les améliorations des conditions de travail demandées par les pilotes risque de radicaliser encore le conflit.

Au moins 55 000 passagers devraient être affectés par les suppressions de vols puisque les pilotes qui n'auront pas décollé des pays touchés par la grève ne pourront mécaniquement pas assurer les vols retours. C'est ainsi que le Berlin-Toulouse ou le Francfort-Montpellier, par exemple, ont d'ores et déjà été annulés, effet domino de l'annulation de 250 vols au départ d'Allemagne. Environ 150 autres vols sont également annulés au départ d'Irlande, de Belgique, des Pays-Bas et de Suède.

La compagnie a promis aux voyageurs lésés un changement gratuit de réservation voire un remboursement. En revanche selon le patron de la compagnie, pas question d'indemnité : "Ryanair se conforme pleinement à la législation, mais comme ces annulations de vols relèvent de circonstances extraordinaires, aucune indemnité n’est due. En vertu de la législation, aucune indemnisation n’est payable lorsque le syndicat agit de manière déraisonnable et totalement hors du contrôle de la compagnie aérienne. Si cela était sous notre contrôle, il n’y aurait pas d’annulations". Sauf que la législation est constante en la matière, des indemnisations sont effectivement dues car la grève n'est pas reconnue comme un cas de "force majeure" ! Les avocats et la justice n'ont pas fini de travailler sur ce dossier...



1.Posté par Gilles le 10/08/2018 08:59
Il veut s’en tirer à bon compte le patron de Ryanair, ce n’est pas une circonstance exceptionnelle et de cas de force majeur.
Cette dernière est connue par avance et la compagnie s’est doit de tout mettre en œuvre pour assurer le transport.
Donc indemnités oui la justice a déjà donné raison aux voyageurs


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.