Ryanair voit son bénéfice net grimper de 6%

Malgré une année marquée par les attentats et le Brexit, Ryanair a vu son bénéfice net annuel pour l'exercice fiscal clos le 31 mars 2017 progresser de 6% pour atteindre 1,316 milliard d'euros. La low-cost se montre toutefois prudente sur ses prévisions pour l'exercice 2017/18 et table entre autres sur une nouvelle chute des prix.

Ryanair a transporté 120 millions de passagers au cours de son exercice fiscal 2016/17. Cela représente une hausse de 13%. La compagnie estime que cette croissance a été portée par une baisse de ses tarifs aériens de 13% (41€ le billet moyen) et le déploiement du 3eme volet de son programme d'amélioration “Always Getting Better”.

Malgré les attentats survenus dans plusieurs villes européennes, le basculement des charters de l'Afrique du Nord, la Turquie et l’Égypte vers l'Europe continentale ainsi que la forte dépréciation de la livre depuis le vote pour le Brexit en juin 2016, la low-cost affiche une bénéfice net de 1,316 million d'euros, soit une croissance de 6%. Le chiffre d'affaire a également progressé de 2% à 6,648 milliards.

Face à l'absence de visibilité sur les réservations du deuxième semestre, Ryanair se fait prudente sur ses prévisions pour l'exercice 17/18. Elle table sur une hausse du trafic de 8% (130 millions de voyageurs) et un bénéfice net compris entre 1,40 et 1,45 milliard d'euros. Les prix des billets devraient en parallèle diminuer de 5 à 7% en raison de la faiblesse de la livre sterling et la surcapacité en Europe.