SNCF Réseau: développer le numérique pour limiter les frais

Une part accrue du numérique dans les activités de la compagnie ferroviaire permettrait de faire des économies tout en offrant la possibilité de surveiller l'ensemble du réseau.

Dans un entretien publié par Le Figaro, Patrick Jeantet, le PDG de SNCF Réseau, dit aussi que l'ouverture du transport de passagers à la concurrence permettra de faire baisser les prix.

"Notre premier levier d'économies sera le recours à l'automatisation et aux technologies digitales", déclare-t-il. "La maintenance prédictive peut, par exemple, nous faire gagner 20% à 30%."

"La surveillance des voies s'effectue aujourd'hui au travers de tournées à pied par nos agents, toutes les trois semaines. C'est une méthode qui mobilise beaucoup de ressources dont nous avons besoin pour réaliser les travaux", ajoute-t-il. "D'ici 2020, la totalité du réseau sera couverte par des trains de surveillance bourrés de capteurs (...) qui constateront les défauts éventuels et leur évolution."

Patrick Jeantet estime enfin que l'ouverture du trafic passager à la concurrence, à partir de 2020, "sera incontestablement un stimulus majeur pour faire baisser les prix et amener la SNCF à aligner les siens sur le marché".