Sécurité : plus de 1400 badges d’employés ont disparu sur l’aéroport d’Atlanta

Plus de 1400 badges de sécurité permettant aux employés de l'aéroport d'Atlanta de se déplacer dans les zones sécurisées de la plate-forme ont disparu au cours des deux dernières années. Ces objets perdus ou volés représentent-ils un danger pour la sureté des installation ?

Comme en France et en Europe, les employés des aéroports américains ont besoin d'un badge pour rentrer dans les zones sécurisées et stratégiques des installations. L'émission américaine NBC 5 investigates a contacté les principales pistes du pays pour savoir combien de ces sésames avaient été perdus ou volés au cours des dernières années. Atlanta Airport a été la première à répondre, indiquant que 1400 badges avaient disparu au cours des derniers 24 mois. Ces cartes manquantes pourraient représenter de possibles failles dans la sécurité, une fois dans de mauvaises mains. Mais Atlanta Airport minimise : la porte-parole de la plateforme, Reese McCranie, a expliqué: «Nous prenons les pertes et vols des badges des employés très au sérieux. Les badges sont désactivés dès qu'ils déclarés perdus ou volés. Les zones sécurisées de l’aéroport ne peuvent être rejointes qu'avec un badge valide et un code secret, et chaque badge présente une photo de son titulaire». Selon elle, «Avec ces protections, nous ne croyons pas que les badges disparus posent de menaces significatives sur l'aéroport».

La TSA n'est pas si rassurée et devant l'ampleur ds vols elle a, pendant les investigations de la chaîne américaine, demandé aux autres aéroports de ne pas lui communiquer le nombre de badges perdus ou volés, estimant qu'il s'agissait d'une "information sensible".