Séminaires : Le Donjon (Etretat) s’aggrandit

561

Le Donjon - Domaine Saint-Clair fête cet été ses 40 ans. Cette adresse unique d'Etretat vient d'inaugurer le Cottage abritant un bistrot, un espace de soins et de nouvelles chambres. De quoi renforcer encore l'attractivité d'un lieu déjà plébiscité par les entreprises.

Etretat se niche au creux d'une des «valleuses» entrecoupant les falaises de la Côte d'Albatre, au nord du pays de Caux. Un ancien village de pêcheurs devenu station balnéaire, reliée à Paris par le train desservant Le Havre, en 1847. Guy de Maupassant, Jacques Offenbach, Gustave Flaubert, Claude Monet... sont tombés amoureux de ce lieu romantique à souhait.

Le Donjon surplombe Etretat, avec une belle vue plongeante sur l'agréable cité normande et sa célèbre Aiguille Creuse. Cet hôtel de charme, flanqué d'une excellente table, séduit les visiteurs pour la beauté des lieux bien sûr, mais aussi pour son atmosphère et son ambiance familiale. «
Une hôtellerie conviviale et décomplexée» résume le maitre des lieux, Omar Abodib.

Tout commence par l'acquisition de l'imposante bâtisse anglo-normande construite en 1862. La famille Abodib tombe sous son charme en 1978, et décide d'en faire un hôtel. En 2002 s'ajoute la Villa attenante, édifié en 1889 dans un style plus classique. Les deux maisons comptent 21 chambres, toutes joliment meublées et décorées, la plupart à partir d'éléments chinés qui leur donnent un caractère disparate.

Un troisième bâtiment vient d'être inauguré ces jours-ci dans le prolongement de la piscine, Le Cottage, décoré par le cabinet VB Architectes d'intérieur. La bâtisse est dotée de quatre chambres, d'un espace de soins et d'un «bistrot gourmet» dont la cuisine est axée sur les produits de la mer. La restauration est clairement l'un des points forts de la maison. Le chef Gabin Bouguet œuvre dans le restaurant gastronomique (50 couverts) et travaille les produits locaux avec talent. Omar Abodib a par ailleurs ouvert cet été, avec un associé, le Bel Ami, dans le centre d'Etretat, un agréable bistrot-bar à vins-cave-épicerie.

Le Donjon séduit de nombreuses entreprises souhaitant organiser un séminaire, un déjeuner ou une soirée. On peut louer la totalité de l'hôtel, ou seulement ses salons – dont le plus grand peut accueillir jusqu'à 25 personnes – et ses salles à manger, dont le surprenant «Salon des Créateurs» et ses jolies fresques peintes par Jean-Charles de Castelbajac. On peut même organiser une murder party ou un escape game en profitant du Cabinet de curiosités. On notera également qu'une navette de l'hôtel vient chercher les groupes en gare de Breauté-Beuzeville. Plus d'infos sur le site www.hoteletretat.com.

VDM