Star alliance veut s’ouvrir aux low-cost

« On ne peut pas négliger aujourd’hui la place des compagnies aériennes plébiscitées par nos clients » explique Jeffrey Goh, directeur général de Star Alliance lors d’une interview au Singapore Airshow. L'alliance envisdage d'ouvrir ses portes aux compagnies low-cost, boudées jusqu'ici.

Ce n’est pas la première fois que Star Alliance évoque l’intégration de nouvelles compagnies même si, aujourd’hui, aucun transporteur à bas coût ne frappe à la porte. Pour Jeffrey Goh, "Ce n’est pas pour l’heure un appel à l’intégration de nouvelles compagnies mais simplement la volonté de prendre en compte les mutations et les changements qui sont désormais présents dans l’univers du transport aérien".

Il y a quelques temps, Singapore Airlines avait déjà évoqué l’idée de voir des transporteurs low cost asiatiques s’associer à des alliances aériennes en proposant des vols court et moyen-courriers complémentaires à ceux, long courriers, offerts par les membres de l’alliance. Une vision qui prend en compte l’arrivée sur le marché des low-cost long-courriers dont le développement exponentiel ces 10 prochaines années "sera une réalité", selon le DG de Iata Alexandre de Juniac.