Swiss abandonne la règle des deux personnes dans le cockpit

C'est en mars 2015, suite à l'accident de Germanwings, que SWISS et les compagnies aériennes du groupe Lufthansa avaient modifié les normes de sécurité déjà strictes applicables au poste de pilotage. Il avait alors été décidé que si l'un des deux pilotes s'absentait pendant le vol, un autre membre d'équipage devrait systématiquement être présent dans la cabine de pilotage.

C'est à l'été 2016, que l'AESA (l'Agence européenne de la sécurité aérienne) avait laissé à chaque compagnie le choix d'appliquer ou d'abandonner la règle des deux personnes dans le cockpit. Le 1er mai 2017, Swiss abandonnera cette règle.

La compagnie remettra en vigueur les anciennes dispositions d'accès au poste de pilotage. Cette modification s'accompagnera de mesures supplémentaires de sécurité. Swiss va mettre en œuvre des mesures visant à valider la sécurité du personnel avec des critères de recrutement et de procédures de sélection permettant de vérifier les exigences psychologiques et sécuritaires formulées envers les pilotes. Elle va également vérifier que les pilotes bénéficient d'un emploi stable et donnera l'accès (aisé) des pilotes à des programmes de conseils et de soutien psychologique.