Temps d’attente allongés à Roissy

La Police de l’Air et des Frontières fait la grève du zèle, ce vendredi, et il risque d’y avoir de beaux retards pour les départs des vols de ce vendredi. Reçus lundi au Ministère de l’Intérieur, les policiers de la PAF n’ont pas obtenu satisfaction et comme le 5 ou le 13 février, ils examinent […]

La Police de l'Air et des Frontières fait la grève du zèle, ce vendredi, et il risque d'y avoir de beaux retards pour les départs des vols de ce vendredi. Reçus lundi au Ministère de l’Intérieur, les policiers de la PAF n’ont pas obtenu satisfaction et comme le 5 ou le 13 février, ils examinent de façon très scrupuleuse chaque passeport, en prenant leur temps. Leur objectif : protester contre la perte d'avantages sociaux, en particulier un avantage spécifique d'ancienneté (ASA).

Ce sont 15000 agents qui sont touchés par cette restriction, ceux de la PAF ont l’avantage de la visibilité et ils l’utilisent. Samedi dernier, une vingtaine de vols ont décollé de Roissy-Charles-de-Gaulle avec un retard de 30 minutes en moyenne, et cinq vols ont été retardés de 50 minutes en moyenne depuis Orly, selon ADP.