Terrorisme : les contrôles aux frontières maintenus jusqu’en octobre

La France a informé la Commission européenne de sa décision de maintenir encore au moins 6 mois les contrôles aux frontières réintroduits dans l'espace Shengen après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Les voyageurs d'affaires doivent s'attendre à des files d'attente allongées au moment des vacances.

Comme l'Autriche, l'Allemagne, le Danemark, la Suède et la Norvège, la France a décidé de maintenir les contrôles aux frontières rétablis après les attentats de 2015. Elle en a informé la Commission européenne et comme il s'agit d'une mesure liée à la sécurité, Paris n'attend pas de feu vert pour cette décision qui lui est propre.

A priori l'espace Shengen - qui concerne 26 pays, dont 22 membres de l'UE - est une zone de libre circulation mais les contrôles sont autorisés lorsque des risques réels de sécurité ont été constatés. Dans l'aérien, ce sont ces contrôles renforcés pour les vols au sein même de l'Union qui avaient quelque peu embouteillé les aéroports et allongé les files d'attente au moment des vacances, l'été dernier.