Toulouse Blagnac à +3,8% en mai

L'aéroport de Toulouse a géré 854 296 passagers en mai, soit une hausse de 3,8% par rapport à la même époque l'année dernière. L'activité domestique a été particulièrement touchée par les grèves (-4,4%) mais il a été compensé par le trafic international (+12,3%).

L'activité domestique de Toulouse-Blagnac – impactée par les grèves – a reculé de 4,4% en mai pour 400 877 passagers. Le trafic sur Paris est en repli (-7,7%), de façon plus marquée sur Paris-Orly (-8,6%, 192 269 voyageurs) que sur Paris-CDG (-5,5%, 74 505 personnes). En région, le trafic progresse (+2,9%, 134 103 clients) avec des résultats positifs sur la majorité des destinations. Les croissances les plus conséquentes sont enregistrées sur Caen (+108,6%, 3 676 passagers), Bastia (+29,2%, 6 479 voyageurs) et Nantes (+22%, 26 622 passagers).

Le segment international a généré 446 688 passagers (+12,3%), en mais, représentant ainsi désormais 52,7% du trafic de l'aéroport. L'espace Schengen (68,8% du trafic), progresse fortement (+16,1%, 307 490 voyageurs), à l’image de la destination la plus fréquentée, Madrid (+12,1%, 36 727 personnes). Les plus fortes croissances sont relevées sur Venise (+97,2%, 7 713 clients), Porto (+74,2%, 10 448 passagers) et Malaga (+67,9%, 7 837 voyageurs).

Hors Schengen (+5,5%, 93 513 personnes), le trafic sur Londres (+5,1%) reste prédominant avec 65 118 passagers répartis sur quatre aéroports : Londres-Gatwick (+4,8%, 23 297 personnes), Londres-Heathrow (+1%, 20 981 passagers), Londres-Stansted (+8,1%, 15 390 voyageurs) et Londres-Luton (+15%, 5 450 personnes). Le trafic sur l’Afrique du Nord régresse (-3,6%), malgré une forte hausse sur la Tunisie (+31%, 7 916 passagers) qui ne compense pas la baisse sur le Maroc (-4,7%, 16 726 passagers) et l'Algérie (-18,4%, 10 506 passagers).