Twin Jet dénonce l’attribution de la ligne Lannion – Paris Orly

Le Syndicat Mixte de l'aéroport de Lannion a sélectionné Chalair pour assurer la desserte de Paris Orly en septembre prochain. Cette décision annoncée fin juin n'a pas satisfait une autre candidate à l'exploitation de la ligne, la compagnie Twin Jet. Elle vient de saisir le tribunal administratif.

Le journal Le Telegramme révèle que Twin Jet, candidate malheureuse à l'appel d'offres pour l'exploitation de la ligne Lannion – Paris Orly, a saisi en référé le tribunal administratif de Rennes. La compagnie estime que le Syndicat Mixte de l'aéroport de Lannion n'a pas respecté les critères d'attribution prévus par le dispositif. L'affaire sera jugée le 18 juillet prochain.

Fin juin, le Syndicat Mixte de l'aéroport de Lannion avait indiqué avoir choisi Chalair car le transporteur présentait la proposition "la plus proche des attentes du syndicat mixte", rejetant ainsi les dossiers de Hop! l'actuel exploitant de la route et de Twin Jet.

Il avait alors justifié sa décision en mettant en exergue le déploiement d'un avion identique (ATR 42 de 46 places), un nombre de fréquences quasiment identique à l'offre actuelle (11 au lieu de 12) et une réduction du déficit à 2,2 millions contre 3,1 millions.

De son côté, Twin Jet proposait de réduire le déficit à 1,5 million d'euros seulement mais en volant avec un appareil de 19 places.