UE: les passagers ont des droits mais la loi n’est pas appliquée

La législation EC 261 est un succès, mais les passagers ont du mal à obtenir l'indemnisation qui leur est due. Telle est la conclusion d'un rapport présenté ce jeudi à Bruxelles par la Cour des comptes européenne.

Ce rapport, intitulé "i[Les passagers de l'UE bénéficient de droits étendus mais peinent à les faire valoir; constitue un audit complet des droits des personnes qui voyagent en avion.

Ce document indique que les difficultés existantes ne sont pas liées à une protection insuffisante, mais à un manque général de sensibilisation des voyageurs et à des problèmes d'application de la loi.

Le rapport d'audit indique en outre que les sociétés de l'indemnisation aérienne et les organismes de règlement extrajudiciaire des différends comblent les lacunes en matière de respect de la législation sur les droits des passagers. Il fait également référence à des cas dans lesquels des compagnies aériennes ont ignoré et refusé des demandes venant de passagers si ceux-là n'ont pas fait appel à une entreprise spécialisée dans l'indemnisation, et que ces dernières les aident à faire respecter leurs droits.