Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires



Dimanche 24 Mars 2019

USA : les acteurs du voyage s'opposent à la hausse de la taxe de sécurité aérienne



Les prix des billets d'avion pourraient augmenter aux USA. Le budget 2020 du gouvernement de Donald Trump prévoit entre autres une hausse des taxes de sécurité aérienne d'un dollar l'année prochaine, puis de 1,65 dollar en 2021. Cette proposition a entraîné une levée des boucliers chez les acteurs du voyage d'affaires et de l'aérien d'outre-Atlantique.



Les mesures prévues par le Budget 2020 de Donald Trump risquent de faire grimper les prix des billets d'avion. Le gouvernement américain souhaite augmenter la taxe sur la sécurité aérienne mise en place après les attentats du 11 septembre 2001 d'un dollar. Ainsi la surcharge - censée financer le fonctionnement de la TSA - passera de 5,60 dollars l'aller simple à 6,60 dollars en 2020.

De plus, une seconde hausse est prévue pour porter la taxe à 8,25 dollars à compter de 2021. Selon les calculs de American for Airlines (A4A), cette proposition entraînerait une hausse globale des surcharges de 600 millions en 2020 puis de 22,4 milliards de dollars entre 2020 et 2029.

Le Budget 2020 - actuellement étudié par le Congrès américain - propose aussi des hausses des redevances Customs User (douanes) et Immigration User (immigration). La première passera de 2,10 dollars à 7,75 dollars et la seconde de 7 dollars à 9 dollars.

Les association professionnelles s'y opposent
L'augmentation de ces différentes surcharges ne plaît pas aux acteurs du tourisme et de l'aérien des USA. La GBTA met en avant que depuis 2013, un tiers des revenus tirés de la taxe sur la sécurité aérienne est utilisé pour éponger le déficit général du pays. Elle estime ainsi qu'environ 1,36 milliard de dollars collectés via la taxe - mise en place pour financer et améliorer la sécurité des aéroports - seront utilisés à d'autres fins lors de l'exercice 2019.

L'organisation qui représente les Travel Managers demande au Congrès "Avant de donner suite à la demande de l’Administration et d’augmenter cette redevance pour les voyageurs, il faut prendre des mesures pour garantir que tout l’argent soit utilisé pour son but initial de financer la TSA". Elle ajoute "La sécurité de l'aviation est trop importante pour détourner ces fonds. Sans la loi FASTER Act (qui met fin à la réattribution des fonds), nous ne pouvons accepter une autre augmentation des frais".

L'A4A, association qui représente les compagnies aériennes, appelle les élus à rejeter la hausse des taxes demandée par le gouvernement de Donald Trump. Comme la GBTA, elle souhaite que toutes les sommes collectées via les surcharges soient uniquement affectées à "leur but initial" qui est de "payer pour les contrôles de sûreté de l'aviation".


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.