Uber à Barcelone

Trois ans après l’interdiction d’UberPop, son système de location entre particuliers, Uber revient à Barcelone avec son service de voitures avec chauffeur. Déjà développé à Madrid, le VTC sera sous la surveillance constante de l’entreprise Elite Taxi, qui avait obtenu l’interdiction d’UberPop. La principale fédération du secteur, Fedetaxi, a également demandé à la mairie de […]

Trois ans après l'interdiction d'UberPop, son système de location entre particuliers, Uber revient à Barcelone avec son service de voitures avec chauffeur. Déjà développé à Madrid, le VTC sera sous la surveillance constante de l'entreprise Elite Taxi, qui avait obtenu l'interdiction d'UberPop. La principale fédération du secteur, Fedetaxi, a également demandé à la mairie de Barcelone de se montrer "inflexible".
Le gouvernement a adopté en décembre un décret imposant des normes complémentaires permettant une "coexistence ordonnée et équilibrée" entre VTC et taxis, et la création d'un registre national qui permettra de mieux les contrôler. L'Espagne compte environ 7.000 VTC, selon des données du ministère des Transports actualisées au début du mois de mars.