Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mercredi 5 Septembre 2018

Uber veut bannir les passagers qui laissent des évaluations trop basses


Dans ses nouvelles conditions d'utilisation, qu'Uber présentera le 19 septembre prochain, la compagnie menace de désactiver le compte des passagers dont l'évaluation du service sera jugée trop basse ou inférieure à la moyenne de la ville.



"Aimez-nous, sinon allez voir ailleurs ! "

C'est, en termes plus directs, la menace brandie par Uber dans ses nouvelles règles d'utilisation de son service.

Dans ses nouvelles directives qui viennent d'être mises à jour, la compagnie de VTC prévient "Si votre note moyenne est inférieure au minimum de la ville après plusieurs notifications, votre compte Uber peut être désactivé."

Votre avis intéresse Uber mais s'il n'est pas conforme à ses attentes, vous pouvez faire appel à une autre compagnie, Uber refusera de vous transporter.

Mais le spécialiste du transport avec chauffeur entend, malgré tout, faire d'une preuve d'une grande clémence envers les clients qui seraient prêts à reconsidérer leur jugement.

"Votre compte peut être réactivé à condition de satisfaire quelques épreuves auprès d' Uber, des mesures pour vous améliorer : en effectuant par exemple, un court exercice éducatif."

On ne sait pas précisément de quoi il s'agit, Uber n'apportant, à ce propos, pas de précision supplémentaire.

Mais attention, Uber gardera l’œil sur le client pénitent, ""Si votre compte est réactivé, vous devrez maintenir la note moyenne minimale pour la ville ou votre compte partenaire peut à nouveau être désactivé."

Les autres infractions susceptibles de mener à une exclusion de la plate-forme, sont plus conventionnelles. "Poser des questions trop personnelles, utiliser des menaces verbales et faire des commentaires ou des gestes agressifs, sexuels, discriminatoires ou irrespectueux".

Dans un monde parfait, les clients sont toujours satisfaits. Et en obligeant les utilisateurs à prendre ses rêves pour de la réalité, Uber se comporte comme un élève menaçant ses professeurs en échange d'une bonne note.

Uber déjà à l'origine du néologisme évoquant une précarisation des métiers, l'ubérisation, nous offre une nouvelle fois l'occasion d'ajouter un mot à notre vocabulaire courant. Ces nouveau règlement n'est pas aberrant. C'est...uberrant !

Notez





1.Posté par nowykaczor le 06/09/2018 15:04
Euh, juste pour être certaine de ne pas avoir loupé l'info clé de cet été : Uber a été racheté par la Corée du Nord ????



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.