Un boîtier de télépéage pour rouler dans toute l’Europe

Les entreprises dont les collaborateurs roulent à travers l'Europe, n'auront bientôt plus besoin de jongler entre les factures d'autoroute. DKV Euro Service va lancer un boîtier de télépéage unique permettant de franchir tous les péages européens. La phase finale de test de cette solution, baptisée DKV Box Europe, a débuté en Belgique. Elle sera ensuite étendue à d'autres pays en 2019 dont la France.

La DKV Box Europe a entamé son ultime phase de test chez Viapass, la société d’exploitation du péage belge. Avec cette technologie, il suffira d’un seul boîtier de télépéage pour franchir tous les péages d’Europe. En plus des données sur les transactions, tous les processus associés au boîtier - comme les dépannages d’urgence ou l’assistance clientèle - sont contrôlés et testés. Disponible à la commande depuis mai 2018, la mise en service sur le territoire belge est prévue pour le dernier trimestre de cette année.

L'activation sur le péage allemand est attendue pour le début de l’année 2019 tandis que les boîtiers arriveront en Autriche, France, Espagne et au Portugal pour le printemps 2019. Les péages italiens seront connectés par la suite. La box permettra par ailleurs de payer les péages des ponts Öresund et Storebault en Scandinavie en 2019.
 
Selon Jürgen Steinmeyer, Directeur des péages chez DKV Euro Service, "Notre but est de remplacer graduellement les unités embarquées déjà installées dans les véhicules dès le premier trimestre 2019, car à moyen terme, leurs utilisateurs n’auront besoin que d’un seul boîtier pour voyager en Europe grâce à la DKV Box Europe". Il a ajouté "Il n’y a pas besoin de remplacer la DKV Box Europe pour facturer les coûts de péage dans les pays supplémentaires".

En effet, les clients de DKV peuvent enregistrer en ligne les péages additionnels et connecter ces derniers à leurs boîtiers de télépéage, via une configuration sécurisée - indépendamment de l’emplacement géographique des véhicules en Europe.