Un drone a frôlé un A380 à l’aéroport de Los Angeles

Les drones causent de plus en plus de soucis aux aéroports et aux compagnies aériennes. Après Roissy, l'aéroport de Varsovie ou celui de Londres Heathrow, c'est sur Los Angeles Airport qu'un drame a été évité de justesse. Un A380 de Lufthansa a failli être heurté par un de ces engins alors qu'il était en train d'atterrir.

Le porte-parole de la FAA chargé de la zone Pacifique, Ian Gregor, a détaillé l'incident survenu le 18 mars 2016 lors de l'approche du vol LH456: "Le pilote d'un avion A380 de Lufthansa nous a informé qu'un drone était passé à environ 60 mètres au-dessus de l'appareil, quand il se dirigeait vers des pistes d'atterrissage". Le navigant n'a fait aucune manœuvre d'évitement et a posé son avion sans encombre. Même s'il n'y a pas eu de blessés ou de drame, l'agence américaine de l'aviation civile a averti immédiatement la police.

Comme en Europe, les plates-formes américaines enregistrent un nombre croissant d'incidents impliquant des drones. La FAA en a recensé 650 entre janvier et août 2015... contre 238 en 2014.
Selon un rapport de la sénatrice démocrate Dianne Feinstein publié en 2015, la Californie est l'Etat où le plus d'incidents ont été observés.