Un sondage confirme l’utilité de l’aéroport Notre Dame des Landes

La bataille des "pour" et des "contre" autour de l'Aéroport de Notre Dame des Landes est relancée avec un sondage IFOP que vient de publier le syndicat mixte aéroportuaire du Grand Ouest (SMA), qui regroupe les 20 collectivités locales bretonnes et ligériennes investies dans le projet d'Aéroport du grand Ouest. Une enquête qui devrait faire réagir les opposants.

Selon l'étude, 54% des Français (et 60% des habitants du quart Nord-Ouest) attendent "le respect des engagements pris par le Président de la République pendant la campagne en faveur du transfert de l'aéroport. Parmi les habitants de Loire-Atlantique, le rapport de force est stable depuis le référendum de juin 2016 puisque 54% d'entre eux sont toujours favorables au transfert. L'avis des habitants de Loire Atlantique est d'ailleurs particulièrement important aux yeux de l'ensemble des Français. Au final, selon ce sondage, 3 Français sur 4 (74%) estiment qu'il "faut tenir compte en priorité de l'avis des habitants de ce département".

Autre observation, 76% des personnes interrogées) estiment que "les pouvoirs publics doivent suivre et appliquer la volonté des citoyens telle qu'elle s'est exprimée dans les urnes. Pour cela, le recours aux forces de l'ordre pour évacuer les occupants illégaux du site semble légitime pour près de 6 Français sur 10 (58%)".

Enfin, pour 84% des Français, le transfert de l'aéroport de Nantes-Atlantique à Notre-Dame-des-Landes est une décision qui doit dépasser les clivages politiques traditionnels. Pour Philippe Grosvalet, Président du SMA, les résultats de ce sondage ne souffrent aucune ambiguïté : "Non seulement les habitants directement concernés restent majoritairement favorables à la poursuite de cette opération, mais surtout les Français attendent de manière très large que le Président de la République respecte son engagement de faciliter le début des travaux et la décision des urnes".

Décidément, l'apaisement des esprits autour de ce dossier n'est pas encore d'actualité.

Consultez ci-dessous les deux sondages