Une amende d’un million d’euros pour Vueling en Italie

L'autorité italienne de la concurrence estime que Vueling a eu recours à des pratiques commerciales incorrectes. Elle lui a infligé une amende d'un million d'euros.

L'autorité italienne de la concurrence reproche à la low cost Vueling de ne pas avoir été claire avec ses consommateurs concernant la gratuité de l'enregistrement en ligne. Ce service, présenté comme gratuit sur internet ou les mails envoyés après la réservation, devenait en fait payant après un certains nombres de places. Il était alors demandé 15€ aux voyageurs concernés souhaitant faire leur check-in et obtenir leur carte d'embarquement. De plus, la compagnie ne précisait pas que l'enregistrement était gratuit à l'aéroport.

L'organisme transalpin a également tapé sur les doigts de la compagnie pour le manque de clarté concernant un bon de réduction équivalent à 25% du coût du billet dont il faisait la promotion ou encore le tarif excessif du numéro de téléphone à contacter en cas de réclamation. Le coût d'un appel pouvait s’élever à 15€.