Une batterie de téléphone prend feu un plein vol

Les smartphones accompagnent les professionnels en déplacement partout mais un nouvel incident survenu pendant un vol Delta Norfolk – Atlanta soulève de vives inquiétudes. L'avion a dû se poser d'urgence car la batterie de rechange d'un téléphone avait pris feu 15min après le décollage.

Belle frayeur pour les 143 passagers du vol Norfolk – Atlanta de Delta Air Lines du 16 septembre. La batterie de rechange d'un smartphone a commencé à surchauffer et à dégager de la fumée alors que l'avion venait de décoller. Les pilotes ont rapidement fait un demi-tour pour effectuer un atterrissage d'urgence.

Une fois à terre, des militaires à la retraite ont aidé l'équipage à éteindre le départ de feu tandis que d'autres aidaient les passagers à sortir de l'appareil envahi de fumée. L'avion a été très endommagé lors de l'incident mais heureusement, personne n'a été blessé.

La compagnie Delta Air Lines qui a confirmé les faits, n'a pas encore identifié le modèle de la batterie et du smartphone à l'origine du problème. Toutefois, il est peu probable qu'il s'agisse d'un Galaxy Note 7, justement interdit dans les avions car sa batterie présente des risques d'explosion. Des spécialistes ont rappelé que la batterie de ce téléphone ne peut pas être enlevée.