Une compagnie américaine commande les premiers avions électriques

La compagnie Cape Air, qui exploite des vols régionaux aux États-Unis, est devenue la première à commander des avions électriques au développeur israélien Eviation.

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px 'Times New Roman'}

Cape Air, qui dessert des liaisons telles que New York-Nantucket et Boston-Martha's Vineyard, a accepté d'acheter l'avion électrique à neuf passagers, baptisé Alice.

La compagnie aérienne, dont le siège social est au Massachusetts, exploite actuellement des turbopropulseurs.

S'exprimant au Salon du Bourget, Omer Bar-Yohay, PDG d'Eviation, a déclaré que d'autres sociétés aériennes, dont des compagnies majeures telles que United Continental et JetBlue, sont des clients potentiels pour l'avion électrique, qui a une portée de 650 miles.

L'entreprise vise des trajets courts, tels que Paris-Toulouse, Oslo-Trondheim en Norvège et San José-San Diego aux Etats-Unis.

Avec 200 dollars par vol, les coûts d'exploitation de l'Alice sont inférieurs à ceux d'un turbopropulseur, qui consomme environ 1 000 dollars de carburant, mais avec une vitesse de croisière de 276 miles par heure, il est plus lent que les turbopropulseurs traditionnels généralement utilisés sur ces routes.