Une menace de grève plane sur Eurowings

Les tensions montent au sein d'Eurowings. Le syndicat Verdi qui représente les PNC de la low-cost de Lufthansa, a rejeté la proposition de la direction sur les conditions de travail et menace désormais de faire grève.

Le syndicat Verdi a quitté la table des négociations concernant les conditions de travail des PNC d'Eurowings le 15 novembre dernier et menace de lancer une grève si la direction ne revoit pas sa copie.

L'organisation explique dans un communiqué "La situation n'est plus supportable pour les membres du personnel. Ils travaillent à leurs limites et n'ont aucune clarté sur leurs conditions de travail".

Le syndicat n'a pas encore donné la date de l'éventuel mouvement social.

Le porte-parole d'Eurowings a indiqué de son côté "Nous ne parvenons pas (...) à comprendre pourquoi Verdi rejette soudainement notre proposition après des semaines de discussions constructives et se retire de la table des négociations". Il a ajouté par la suite "Verdi aggrave (le conflit) sans raison valable parce qu'il est en concurrence avec d'autres syndicats au sein du personnel navigant".