Une nouvelle liste noire européenne: les compagnies Kazakhes n’y figurent plus

La Commission européenne a mis à jour le 8 décembre la liste des transporteurs aériens faisant l'objet d'une interdiction ou de restrictions d'exploitation dans l'Union européenne. Toutes les compagnies du Kazakhstan ont été retirées de la liste noire. En revanche, Iran Aseman Airlines y a été ajoutée.

Bruxelles a présenté la liste noire des compagnies aériennes faisant l'objet d'une interdiction ou de restriction dans le ciel européen. Toutes les compagnies aériennes certifiées au Kazakhstan en ont été retirées, "compte tenu des nouveaux progrès réalisés par ce pays en matière de sécurité aérienne". Par contre, le nom d'Iran Aseman Airlines y apparaît maintenant "en raison de manquements non résolus".

Suite à la mise à jour effectuée, 193 compagnies aériennes au total font l'objet d'une interdiction d'exploitation dans l'Union européenne :
- 190 compagnies aériennes certifiées dans 18 pays[1], en raison d'un manque de supervision de la sécurité par les autorités de l'aviation de ces pays;
- trois compagnies, en raison de préoccupations en matière de sécurité: Iran Aseman Airlines (Iran), Iraqi Airways (Iraq) et Blue Wing Airlines (Surinam).

Six autres transporteurs font l'objet de restrictions d'exploitation et ne peuvent effectuer de vols à destination de l'UE que s'ils utilisent des types d'aéronefs particuliers : Afrijet et Nouvelle Air Affaires SN2AG (Gabon), Air Koryo (République populaire démocratique de Corée), Air Service Comores (Comores), Iran Air (Iran) et TAAG Angola Airlines (Angola).

La liste des compagnies aériennes interdites dans l'UE est disponible via ce lien