United fait un bide avec son offre tarifaire « best buy »

Lancés à grands coups de communication, les tarifs bas d’United Airlines ne font pas recettes. Le magazine INC, sous la plume de Chris Matyszczyk, révèle que la compagnie américaine va engager de profonds changements tarifaires pour enrayer la perte de 100 millions de dollars enregistrés sur cette gamme de prix.

Il faut dire que les critiques étaient nombreuses pour les prix d'appel : pas d’enregistrement en ligne, place du milieu garantie, frais élevés pour les bagages… Le best buy n’a pas séduit les utilisateurs qui avouent "être déçus par une offre de vol qui n’est pas adaptée au minimum de service et d’écoute attendus par le client".

Et notre confrère d’ajouter que "Le problème pour United c’est que l'offre Basic Economy est tellement désagréable que beaucoup de clients ont tout fait pour réserver avec une compagnie aérienne low cost, plutôt que de choisir United". Tout est dit.

Même les TPE/TPI américaines qui se déplacent beaucoup avaient refusé l’offre après l’avoir testée. Preuve, sans doute, que même le best buy a des limites.