VTC, reprise du mouvement de blocage dès le 16 janvier

Alors qu’Uber n’a toujours pas apporté de réponses aux interrogations et revendications de ses chauffeurs, les organisations de VTC annoncent de nouveaux blocages pour le 16 janvier prochain. Leurs demandes restent identiques : hausse des prix et baisse de la commission prélevée par la société californienne.

Sayah Baaroun, qui porte le mouvement, affirme que cette fois ci les aéroports ne seront pas bloqués. Selon nos informations, "Ce sont les entrées sur Paris, Porte d’Orléans et de Saint Cloud qui seraient les cibles des VTC. La place de la Bastille et celle de la Concorde sont aussi dans le collimateur des VTC". Les chauffeurs qui attendent les conclusions fin janvier du médiateur, Jacques Rapoport, affirment que la clarification des offres VTC doit devenir une priorité pour éviter les crises à répétition. Pas certain qu’ils soient entendus.