Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires



Vendredi 7 Juin 2019

Vinci Airports réduit l'empreinte carbone de ses aéroports de 19% en 4 ans


Dans un communiqué, la société d’aéroports Vinci revendique une baisse importante de son empreinte carbone et annonce des ambitions exigeantes.



© Pixabay / Kwangolee
© Pixabay / Kwangolee

Vinci Airports annonce avoir réduit l’empreinte carbone de ses aéroports de 19% en quatre ans Le groupe avait mis en place une politique environnementale intégrée dans ses 46 aéroports, dont 12 en France. Les aéroports ont ainsi été engagés dans un programme de certification carbone appelé ACA. Parmi les opérations effectuées, l’installation de panneaux photovoltaïques en autoconsommation, le remplacement des éclairages par des LED (qui a permis de faire baisser de 10% la consommation électrique dans les aéroports) ou encore l’acquisition de véhicules électriques pour remplacer 25% de la flotte des engins et véhicules de piste thermiques.

La mise en place de ces conditions permet aujourd’hui à la société de présenter un bilan « significatif ». À titre d’exemple, l’aéroport de Toulon-Hyères, propriété de Vinci, revendique après quatre années une baisse de 6% de sa consommation d’énergie et de 25% de la consommation d’eau par passager, un recyclage ou transformation de 97% des déchets dangereux et un passage à l’électrique pour 80% de sa flotte d’engins et véhicules de piste. Chaque aéroport a d’ailleurs la possibilité de se fixer ses enjeux environnementaux et ainsi de mettre en place sa propre politique, et ce grâce à une certification environnementale qui concerne pour l’heure 14 aéroports de Vinci.
 
 


"Une réduction de 60% de l'empreinte carbone d'ici 2030"

Si Vinci Airports semble se satisfaire de ce bilan, elle n’entend pas s’en arrêter là et annonce vouloir réduire encore de 60% son empreinte carbone d’ici 2030. La société indique également sa volonté de mener des actions pour soutenir les autres acteurs du secteur aérien (compagnies, passagers, constructeurs) à réduire leur empreinte carbone.



1.Posté par Ilétaitunefois le 07/06/2019 15:03
Il était une fois, un chat qui avait volé un vénérable moine à maintes reprises. Un jour qu'il s'enfuyait avec un chapelet entre les dents, le moine le poursuivit, l'attrapa par la queue et la lui arracha. Ainsi troussé, le chat n'osa plus se montrer ni chasser; il perdit toutes ses forces et faillit mourir de faim. Mais il eut une idée : il pendit le chapelet à son cou et se posta près d'un passage très fréquenté. Une souris l'y aperçut, s'effraya et voulut se sauver, mais le chat lui adressa la parole :
«Mon enfant, sois sans crainte. Je suis un chat-moine, j'ai fait mes vœux et ne tuerai point. Dieu veuille que vous autres souris suiviez, comme moi, les chemins de la religion!».
La petite souris, très impressionnée par ces douces paroles, devint pieuse. Elle réunit un grand nombre de ses compagnes et leur transmit le message. Toutes venaient entourer le chat dévôt pour l'écouter. Alors, il leur dit:
«Maintenant, après avoir entendu le saint enseignement, faites cercle autour de moi et défilez l'une derrière l'autre, afin de me faire votre profession de foi, avant de rentrer chez vous.»
Ainsi, après chaque sermon, les souris s'en allaient en marchant à la queue leu-leu . Et le chat mangeait la dernière. Voyant diminuer leur nombre, un doute vint aux souris et elles délibérèrent. Le président de l'assemblée conclut :
«Allons examiner les crottes du chat!»
En y trouvant des os et des poils, les souris furent fixées : le chat les trompait. Au sermon suivant, on posa la question au chat : «Maître, de quoi vous nourrissez-vous?»
Le chat :
«Je me contente, mes frères et mes sœurs, de feuilles et d'herbes sèches.»
Le président réunit encore l'assemblée et décida :
«Procurez-vous une clochette avec un ruban, que vous trouverez dans la maison du voisin. Nous l'attacherons au cou du chat. Si, en le quittant, vous entendez le son de cette clochette, retournez-vous toutes pour voir ce qu'il fait!».
Au sermon suivant, le président dit au chat, en attachant la sonnette à son cou :
«Veuillez accepter, oh Maître, ce modeste bijou!»
Et quand les souris s'en allèrent à la queue leu-leu, comme d'habitude, elles entendirent soudain tinter la clochette, se retournèrent et virent le chat dévorer la dernière de la procession. Alors, le président s'écria :
«Le ventre du saint chat augmente au fur et à mesure que le nombre des souris diminue. Maître, comment se fait-il qu'on trouve des os et des poils dans vos crottes, si vous ne consommez que des feuilles et des herbes?»
Ainsi parla-t-il, et toutes les souris se sauvèrent chez elles pour ne plus jamais revenir. Le chat reconnut :
«J'ai été pris pour ne pas avoir recouvert mes crottes.»
À partir de ce jour, il ne manqua plus jamais de le faire, et voilà pourquoi tous les chats en font autant. Du moins, c'est ce que l'on dit.

Nouveau commentaire :
Twitter

Bonjour

Merci de nous donner votre avis. Il sera très utile pour améliorer les contenus de DéplacementsPros.com.

Les messages sont modérés

Le courage des opinions exprimées est une vertu que nous cultivons.
Les messages postés avec des adresses mails erronées ne seront pas publiés.

Les messages agressifs ou injurieux sont systématiquement éliminés.
Autant le savoir pour ne pas perdre votre temps.

Les commentaires ne sont pas faits pour assurer la publicité commerciale d'un annonceur ou d'un opérateur. Merci d'en tenir compte car tous les messages contraires à cette règle seront systématiquement effacés.

La rédaction

Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.