Vinci est pressenti pour gérer l’aéroport de Kobe (Japon)

Le consortium composé de VINCI Airports, d'ORIX Corporation, et de Kansai Airports, a été désigné concessionnaire pressenti de l'aéroport de Kobe, le 25 juillet 2017. Le contrat d’une durée de 42 ans devrait être attribué officiellement au début de l'automne 2017.

La municipalité de Kobe a désigné le consortium - composé de VINCI Airports, d'ORIX Corporation et de Kansai Airports - comme attributaire pressenti d’un contrat de concession d’une durée de 42 ans pour l’aéroport de Kobe.

Ouvert en 2006 et construit sur une île artificielle dans la baie d’Osaka, cette plate-forme est le troisième aéroport de la région du Kansai. Le contrat de concession devrait être attribué au début de l’automne 2017, pour une reprise de l’exploitation à compter du mois d’avril 2018.

Le communiqué ajoute "Ce succès marque une nouvelle étape dans le développement international de VINCI Airports et confirme son implantation réussie au Japon. Depuis le 1er avril 2016, la filiale de VINCI est concessionnaire, à travers la société Kansai Airports, de l'aéroport international du Kansai et de celui d’Osaka Itami, pour une durée de 44 ans. Ces deux aéroports, qui ont accueilli 40 millions de passagers en 2016, forment la deuxième plate-forme aéroportuaire du Japon".

Ainsi, le consortium a l’ambition d’exploiter ses trois installations japonaises de façon intégrée. L’aéroport de Kobe pourra notamment bénéficier des ressources des deux premiers aéroports pour développer son trafic et améliorer la qualité de service.