Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Voyage d’affaires, les avis sur les hôtels de plus en plus utilisés


On croyait les avis publiés via Internet sur les hôtels exclusivement réservés aux touristes qui partent à la découverte d’un pays. Selon une étude menée par Revinate, un éditeur de logiciels d’analyse de données hôtelière, les professionnels sont également friands des informations qu’ils peuvent dénicher sur l’établissement qu’ils souhaitent fréquenter lors de leur prochain déplacement professionnel.



Alors que la plupart des sites hôteliers et des OTA’S se battent à coups de millions d’hôtels disponibles sur leur site, plusieurs études démontrent ces derniers mois que c’est la qualité de l’information publiée sur les hôtels qui intéresse en priorité les voyageurs. Si l’on en croit le Global Hotel Reputation Benchmark Report publié par Revinate, en 2017 les voyageurs ont rédigé 27 % de commentaires d’hôtel de plus qu’en 2016. Près de 40 % d’entre eux évoquent des séjours de une à deux nuits, souvent pour des déplacements professionnels.

Près des trois quarts de toutes les critiques observées proviennent des quatre principaux sites mondiaux : booking, Google, TripAdvisor et Facebook. Booking.com reste le leader incontesté en tant qu’agrégateur de critiques. Pourtant, Google gagne du terrain et les évaluations sur son site ont augmenté de plus de 200 % l’année dernière. Facebook, qui remplace dans cette étude hôtel.com en perte de vitesse, est considéré comme le nouvel outil de commentaires hôteliers, principalement pour les moins de 35 ans.

Selon l’enquête, les hôteliers ont reçu en moyenne 37 évaluations par mois en 2017 soient une hausse de 28 % par rapport à 2016. Notons que la plupart des commentaires étaient positifs avec une note moyenne de 4,23/5.

En décembre dernier, une étude menée par le groupe Hilton confirmait que les voyageurs d’affaires étaient de plus en plus sensibles aux commentaires apportés sur les hôtels visités et qu’ils étaient également très utilisés par les acheteurs pour composer des politiques hôtelières de référence.