ACTE 2 et clap de fin

ACTE GLOBAL, l’association américaine qui regroupe les acteurs des déplacements professionnels (fournisseurs et clients), tient sa conférence à Amsterdam. Notre correspondante sur place nous résume les points abordés lors de cette seconde journée.

- Publicité -

Les plus matinaux auront démarré ce deuxième jour en suivant une séance de running ou de yoga. Des propositions dans l’air du temps qu’il convient de saluer. Des séances sportives à la nourriture healthy, en passant par l’atelier de massages proposé par American Express, tout est mis en place pour que les participants puisent un maximum de bien-être autour des conférences afin d’y être totalement investis.

Une conférence mondiale

Selon la communication officielle d’ACTE, 219 pays sont représentés, 217 participants viennent pour la première fois et 32 % des présents sont des acheteurs. Le nombre de participants étant sensiblement le même qu’hier, entre 250 et 300. Ces chiffres, qui se veulent encourageants soulèvent une interrogation : n’y aurait-il cette année que des nouveaux venus ? La réelle plus-value se trouve ici dans le nombre de pays représentés. Échanger avec des professionnels russes ou chinois n’est pas possible quotidiennement ! 

Les sponsors d’abord, les femmes et les enfants après

La session plénière animée par Greeley Koch, passé chez HRS depuis quelques mois, est très largement consacrée à… HRS. Le format est très américain : on applaudit, on salue, on s’enthousiasme autour de conseils de bon sens, on découvre une “prez” très belle, mise en valeur par l’univers technologique de la conférence, une réelle interaction est créée avec le public et ça marche. Via l’application, les participants répondent aux mini sondages proposés en direct. Les intervenants de la table ronde -HRS, Japan Airlines et un témoin « corpo », la Director, Strategic Sourcing, Expense Management Services chez Illinois Tool Works, une compagnie américaine- interagissent avec le public. La conférence porte sur la fragmentation de l’offre hôtelière dans le business travel et l’évocation des pistes pour éviter le leakage. Aucune annonce à noter, encore un serpent de mer… il tourne sur lui-même, les éternels conseils sont reformulés mais une fois la conférence terminée, on n’a pas avancé sur son programme de travel management et on n’a pas acquis de nouvelles solutions pratiques… Si l’on se réfère à la philosophie prônée par Paul Tilston la veille, la répétition (« 7 fois minimum ») est en soi une des pistes d’évolution…

Préférons alors nous tourner vers les petits formats ! C’est ce qu’a compris ACTE et ce qu’elle propose ici. Loin des grands-messes encore présentent il y a peu, un format plus intime qui favorise l’échange en face-to-face est privilégié en Europe et ça marche ! Toujours dans la même salle, l’espace est divisé en deux, les participants se munissent d’un casque et chacun peut assister à l’atelier qui lui sera le plus utile. Dans le même laps de temps, dans la même salle, les fournisseurs peuvent continuer de rencontrer les acheteurs. À l’étage, les sponsors disposent de salles de réunions calmes et intimistes et des discussions plus poussées peuvent être engagées entre pairs. Ce sont ces échanges qui font la richesse de tels événements et justifient les kilomètres parcourus par les participants.

Des sujets récurrents mais des formats propices à l’échange

Les ateliers du jour ont eu pour thème :

  • Comment tirer le meilleur parti des alliances commerciales ?
  • Les compagnies aériennes reconnaissent-elles efficacement vos voyageurs ?
  • La puissance des données
  • La sûreté en déplacement – devoir de diligence
  • Les paiements virtuels
  • Comment protéger les tarifs négociés de votre hôtel ?
  • Demandes et engagement des parties prenantes
  • Mesurer les bonnes données
  • Trouver et convertir la valeur cachée de vos contrats
  • Santé et voyages d’affaires
  • Simplifier les intégrations informatiques

Dans son application, ACTE met également à disposition des participants son étude parue en Octobre 2019 sur l’évolution des moyens de paiement dans le business travel, résultat d’une enquête menée à un niveau international sur l’ensemble de l’industrie. Un sujet également bien présent dans les couloirs de l’Inter Acte, comprendre, les nombreux temps dédiés au networking entre participants autour des stands sponsors.

Pour résumer cette deuxième journée, ACTE Global a encore brillé par son organisation et son sens de l’accueil en faisant en sorte que chacun des participants puisse extraire la substantifique moelle des échanges en fonction de ses propres problématiques. C’est le traitement des sujets et le format des discussions qui ont permis un réel partage d’expériences et d’expertises. Les grandes conférences ne sont qu’un prétexte pour amorcer des discussions plus pratiques et moins convenues.

Marie-Astrid Paternotte, pour DeplacementsPros.com

Fin du direct de la conférence ACTE GLOBAL
Fin du direct de la conférence ACTE GLOBAL