ADP et Air France testent la reconnaissance faciale dès l’enregistrement

L’utilisation de la biométrie à toutes les étapes du parcours passager est une première en France.

- Publicité -

Les utilisateurs d’Orly et Roissy ont déjà expérimenté la reconnaissance faciale, conjuguée à une reconnaissance digitale, utilisée dans les sas PARAFE (Passage automatisé rapide des frontières extérieures). Pour l’heure, il permet une plus grande fluidité et davantage de rapidité dans les contrôles de sécurité.

D’après Business Traveler, ADP et Air France ont pour ambition d’étendre ce système sur toute la chaîne du parcours passager, de l’enregistrement à l’embarquement. L’objectif, pour la compagnie aérienne, est la mise en place de ce système dans les aéroports parisiens à l’horizon 2024-2025.

Dans ce but, ADP et Air France vont prochainement tester la reconnaissance faciale à l’enregistrement et à l’embarquement, sur quelques vols au départ d’Orly. Une deuxième compagnie devrait être associée à ce test dans le semaines à venir. On connaitra son nom ultérieurement.