Air France entame son plan de reprise le 11 mai

C’est le 11 mai, date du déconfinement progressif hexagonal qu’Air France débutera son plan de reprise jusqu’à atteindre 30 % de ses vols en juillet.

- Publicité -

Le plan de vol très réduit que la compagnie française avait présenté le 20 avril et qui cloue au sol 90 % de sa flotte devait être valable jusqu’à la fin mai. L’annonce par Emmanuel Macron d’un déconfinement progressif à partir du 11 mai change les choses.

C’est à cette date, en effet, qu’Air France compte faire monter son programme de vol en puissance pour atteindre 30 % de son trafic habituel en juillet, contre 5 % aujourd’hui. Dès le 11 mai, les trois destinations françaises qui bénéficient toujours d’une liaison quotidienne au départ de Roissy – Marseille, Nice, Toulouse – verront leur desserte améliorée. D’autres destinations hexagonales, interrompues depuis le début du confinement, rouvriront.

Le calendrier, les destinations rouvertes, le détail des dessertes ne sont toujours pas connus. Seule certitude : la période du 11 mai à la fin juin consistera en un plan de reprise lent et progressif. C’est surtout en juillet que le plan de vols s’amplifiera.

Le déploiement de lignes internationales dépendra bien sûr de l’ouverture des frontières des pays destinations. Côté européen, la Norvège et le Danemark sont déjà entrés dans un processus de réouverture progressif de ses frontières. Ce sera prochainement le cas la Suisse (27 avril), l’Autriche (fin avril), le Portugal (1er mai), l’Allemagne, l’Italie et la Belgique (3 mai), ou encore l’Espagne (9 mai).

Concernant les longs courriers, le retour à la normale sera plus lent puisque les frontières de l’espace Schengen seront fermées jusqu’au mois de septembre selon les autorités françaises.