Airbus : une année 2019 positive malgré un résultat net négatif

Le groupe dévoile les résultats de son exercice 2019. Malgré un chiffre d’affaires de 70,5 milliards d’euros (+11%), Airbus affiche une perte nette de 1,36 milliard d’euros. 

- Publicité -

Une année 2019 « plombée » par les amendes liées à une affaire de corruption (3,6 milliards d’euros) et une nouvelle charge de 1,2 milliard d’euros sur le programme d’avion de transport militaire A400M. En excluant ces éléments exceptionnels, l’avionneur européen enregistre un bénéfice opérationnel ajusté de 6,9 milliards d’euros, a-t-il souligné dans un communiqué.

Cette même année, Airbus a livré 863 avions commerciaux, contre 800 en 2018. Le groupe en prévoit 880 pour 2020 pour un bénéfice à hauteur de 7,5 milliards d’euros. Prix total des commandes : 81,2 milliards d’euros, contre 55,5 milliards d’euros en 2018. Ces résultats, « reflètent les accords finaux conclus avec les autorités pour clore les enquêtes de compliance (conformité, NDLR), ainsi qu’une charge liée à la révision de nos prévisions de contrats d’export pour l’A400M », a indiqué Guillaume Faury, le président exécutif d’Airbus dans un communiqué.

L’avionneur a par ailleurs annoncé jeudi la reprise au côté du gouvernement du Québec de la participation du canadien Bombardier dans la société en commandite Airbus Canada (SCAC), qui produit le moyen-courrier A220. La transaction, qui prend «effet immédiatement», permet à Airbus de monter sa participation à 75% -contre 50,06% auparavant- dans la SCAC.