Tempête Ciara : Trafic perturbé dans le nord de l’Europe

Trente-deux départements de la moitié nord de la France toujours en alerte orange pour « vagues-submersion » et « vents violents » ce lundi 10 février. Mieux vaut vérifier le maintien de vos vols notamment en Belgique, Allemagne, Grande-Bretagne et même Suisse.

- Publicité -

Coupures de courant, inondations monstres, chutes d’arbres ou annulations de divers événements – de matchs de rugby internationaux aux festivités de Galway censées marquer, samedi soir, l’entrée de la ville irlandaise dans son année « Capitale européenne de la culture », la tempête Ciara a fortement perturbé ce week-end, de la Grande-Bretagne à la Suisse vers l’est, la Scandinavie vers le nord, en passant par la France, la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne et le Danemark.

© La Chaîne Météo

Un Londres-New York a même été effectué ce dimanche en moins de cinq heures soit 1h20 de moins que la durée prévue grâce au jetstream, ce vent qui souffle jusqu’à 160 km/h, mais cette performance est anecdotique au regard des perturbations qu’il a causées par ailleurs.

Ainsi, Ciara a aussi et avant tout engendré de nombreuses annulations de vols ce dimanche. Voici les plus significatives :

  • Soixante vols à destination ou au départ de l’aéroport de Bruxelles.
  • Une centaine de vols en provenance et à destination de l’aéroport de Francfort, première plateforme aéroportuaire allemande.
  • Des dizaines de vols annulés ou retardés en Grande-Bretagne, y compris au départ d’Heathrow, plus grand aéroport du pays.
  • Une cinquantaine de vols annulés à CDG et Orly.

Ce lundi matin on peut d’ores et déjà dire que :

  • La circulation des ferrys dans la Manche entre Calais et Douvres, interrompue dimanche midi « jusqu’à nouvel ordre », l’est toujours.
  • Le trafic des TER est fortement perturbé dans les Hauts-de-France.
  • Il est vivement conseillé de vérifier le maintien de son vol au départ ou à destination de ces zones sensibles, ce lundi matin 10 février, auprès de sa compagnie.