Covid-19 : News en continu

La situation évolue vite sur le front du Covid-19 qui s’est invité ce week-end au sommet du G20 . Le directeur général de l’OMS a appelé ce lundi 24 février le monde à se préparer à une «éventuelle pandémie». Tedros Adhanom Ghebreyesus juge «très préoccupante (…) l’augmentation soudaine» de nouveaux cas en Italie, en Corée du sud – le plus grand foyer de l’épidémie en dehors de la Chine – et en Iran, auxquels il faut désormais ajouter les premiers enregistrés au Koweït et à Bahrein – des personnes qui revenaient de l’Iran voisin selon les autorités locales – ainsi qu’en Afghanistan et en Irak.

- Publicité -

France

  • Un cas de coronavirus est suspecté parmi les passagers d’un bus Flixbus ayant relié Milan à Lyon. Les services de l’Agence régionale de santé (ARS) mènent les investigations. Autre sujet d’inquiétude, l’arrivée de 3 000 supporteurs de la Juventus de Turin qui doit rencontre l’OL mercredi soir à Lyon.

  • Vendredi 21 février, le gouvernement a annoncé une batterie de mesures visant à limiter l’effet du Covid-19 sur l’économie : étalements des charges, « solidarité » vis-à-vis des fournisseurs, agréments facilités vers d’autres sources d’approvisionnement, notamment.
  • Des mesures qui sont le signe d’une vraie inquiétude à ce sujet, confirmée ce week-end à Ryad, par le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire qui a déclaré à l’issue du sommet du G20 : « Nous sommes prêts à prendre toute mesure économique complémentaire si nécessaire pour faire face à une éventuelle aggravation de l’impact sur l’économie mondiale ».
  • Lors des débats, il avait déclaré : « Le risque est maintenant confirmé, l’impact sur la croissance mondiale également, et c’est désormais une véritable préoccupation de l’ensemble des membres du G20 ».
  • Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé l’équipement d’hôpitaux pour l’accueil et le traitement des cas de coronavirus. Le dispositf s’élève à présent à 70 hôpitaux, au moins un par département. Il a en outre précisé que le nombre de laboratoires équipés en tests de diagnostic allait être augmenté « pour atteindre une capacité de plusieurs milliers d’analyses par jour et sur tout le territoire, contre 400 aujourd’hui ».

Italie

  • A Codogno, en Lombardie, on compte désormais 2 morts. La localité de 15.000 habitants ainsi que 9 municipalités voisines sont désormais en quarantaine : tout aller et venue y sont proscrits sauf en cas de dérogation particulière, des contrôles policiers (notre photo) s’assurant du respect de la mesure.
  • Outre ces deux morts de Codogno (les deux premières victimes européennes), une troisième victime dans le village de Vo’ Euganeo, près de Padoue, a été constatée ce week-end, puis une quatrième ce lundi matin. Dans tous les cas, il s’agit de personnes âgées souffrant d’une autre pathologie. Dans le pays, ce sont en tout quelque 52.000 personnes qui sont en situation de confinement. Près de 150 personnes sont infectées.
  • A Milan, distante de 60 km de Codogno, plusieurs défilés de la Fashion week qui se déroule cette semaine ont été annulés. Ces annulations font suite à une interruption précoce du carnaval de Venise, ce dimanche 23 février, alors qu’il devait durer jusqu’au mardi suivant.

Chine et reste de l’Asie

  • Pékin reporte la session plénière de l’Assemblée nationale populaire, la grand-messe du régime communiste.

  • Xi Jinping a estimé ce dimanche 23 février que le coronavirus constitue « la plus grande crise sanitaire (du pays) depuis 1949 (naissance de la République populaire de Chine, ndlr) » et reconnaît « des lacunes » dans la réponse des autorités à l’épidémie. Pour l’heure, quelque 79.000 cas ont été détectés, dont près de 2.500 morts (2.467 dimanche au soir). Pour mémoire, le Sras avait causé quelque 650 morts en 2002-2003.
  • Un septuagénaire chinois du Hubei a contracté le coronarivus apparu à la fin de l’année dernière dans cette province de Chine mais n’en a développé les symptômes que 27 jours plus tard, ont annoncé samedi les autorités locales. 27 jours (plutôt que 14), c’est donc la possible période d’incubation du coronavirus.
  • Niveau d’alerte maximal en Corée du Sud où 600 cas de contaminations ont été répertoriés, dont 5 mortels (respectivement + 150 et +3 ce dimanche). En conséquence, les restrictions s’enchaînent pour les vols en provenance de la péninsule : la Mongolie arrête tous les vols en provenance de Corée du Sud jusqu’au 2 mars ; la compagnie vietnamienne Bamboo Airways suspend tous les vols vers la Corée du Sud ; Thai AirAsia X a annulé tous les vols vers la Corée du Sud pour le mois de mars.
  • Au Japon, une troisième victime a été constatée dimanche à bord du paquebot Diamond Princess. Il s’agit d’un octogénaire japonais

Moyen-Orient

  • Signe de l’intense internationalisation du virus, l’Iran, pays aux échanges avec l’extérieur très limités, a communiqué sur ces premiers cas à l’intérieur de ses frontières : une quarantaine de contamination et 8 décès.
  • La Turquie a, elle aussi, annoncé dimanche la fermeture « temporaire » de sa frontière terrestre avec l’Iran et l’arrêt des vols en provenance de ce pays où les cas de coronavirus se multiplient. De même pour le Pakistan et l’Afghanistan, qui a annoncé dimanche la fermeture de sa frontière avec l’Iran par mesure de précaution.
  • Le gouvernement jordanien a décidé, dimanche, d’interdire l’entrée de son territoire à toute personne venant de Chine, d’Iran et de Corée du Sud, sauf à ses propres ressortissants, afin de limiter le risque de propagation du nouveau coronavirus dans le royaume. Cette mesure sera « temporaire ».
  • En Israël, près de 200 écoliers  sont tenus de rester cloîtrés chez eux pendant quatorze jours après avoir été en contact avec des touristes sud-coréens contaminés. Les autorités ont annoncé dimanche un deuxième cas de contamination dans le pays. Comme le premier malade, il s’agit d’une personne qui avait été placée en quarantaine sur le paquebot Diamond Princess avant d’être rapatriée.