Air New Zealand va relier Auckland et New York en… 17 heures

476

La compagnie aérienne s’apprête à proposer à la vente le quatrième vol le « plus long au monde », reliant Auckland à New York. La route ultra long-courrier ouvrira le 17 septembre prochain. 

Relier sans escale la Nouvelle-Zélande et New York sera bientôt possible. La compagnie nationale néozélandaise s’apprête à lancer l’un des vols les plus longs au monde entre Auckland et Big Apple. Au total, les voyageurs passeront environ 17 heures à bord d’un Boeing 787 Dreamliners.

A compter du 17 septembre 2022, la compagnie opérera 1 aller-retour par semaine avec un départ de l’aéroport d’Auckland à 19h40 et une arrivée à JFK 16 heures plus tard. Pour le vol retour, le trajet aura une durée de 17 heures et 35 minutes, ce qui le classe directement à la quatrième place des vols les plus longs du monde. 

Le vol Singapour-New York reste en tête 

Ce n’est en revanche pas assez pour battre la ligne de Singapore Airlines reliant Singapour à New York JFK, avec un total de 18 heures de vol. De son côté, Qantas s’apprête à rouvrir sa ligne entre Perth et Londres pour une durée de 17 heures et 15 minutes. La compagnie a également pour projet de relier Sydney et Londres avec une durée de vol de 19 heures ! Si cette liaison venait à ouvrir, elle deviendrait alors la route la plus longue du monde.

Les principaux défis dans ses vols ultra long-courriers résident dans les questions liées à l’approvisionnement en carburant, la gestion du personnel à bord, notamment du côté des pilotes, tout en assurant un confort optimal aux passagers… En effet, les compagnies aériennes doivent s’assurer que chaque paramètre à bord permet de garantir la santé des voyageurs et de son équipage. 

Vers une réouverture de la Nouvelle-Zélande

Le vol d’Air New Zealand offrira 27 sièges en classe Affaires, 33 en classe Economique Premium, 215 en classe Economique et 13 « Skycouches » Economiques qui proposent des sièges qui se transforment en canapé-lit pour un vol de nuit plus confortable. 

Après avoir été fermé pendant plus de deux ans en raison de des restrictions liées à la pandémie, le pays a récemment annoncé une réouverture pour les voyages non essentiels. La Nouvelle-Zélande rouvrira d’abord, sans période de quarantaine requise, aux visiteurs australiens à partir du 12 avril. Les frontières seront ensuite ouvertes à davantage de voyageurs internationaux en provenance de pays exemptés de visa, dont les États-Unis, à partir du 1er mai.