Emirates fera sans nouveaux Boeing en 2020

Le président d’Emirates, Tim Clark, annonce « ne pas compter » sur la livraison prévue de Boeing 777X en 2020.

- Publicité -

Emirates doute de recevoir, d’ici fin 2020, les huit 115 Boeing 777-9 commandés en 2020, sur les 115 commandés. La compagnie émiratie, client de lancement de ce qui sera le plus grand avion biréacteur au monde, fait donc le deuil, pour l’instant de cet aéronef après que le constructeur a suspendu les tests de charge de l’avion.

Cet interruption des tests est advenue en septembre lorsque les médias ont annoncé qu’une porte de soute aurait échoué à un essai de résistance au sol. Cet incident venait s’ajouter à des problèmes avec le nouveau moteur à turbine GE9X de General Electric Co qui alimentera le jet. Boeing a déclaré qu’il prévoyait de réaliser le test en vol initial en 2020 et souhaitait que le 777X entre en service commercial la même année. Cependant, Clark a rapporté avoir dit à Boeing qu’il insistait sur une période d’essai de 13 à 16 mois avant leur utilisation commerciale par sa compagnie.

Clark avait déjà déclaré le mois dernier que les constructeurs de moteurs Rolls Royce et GE devaient améliorer leur fiabilité et qu’en attendant, Emirates n’utiliserait pas de nouveaux avions Boeing et Airbus (car ces équipementiers sont également des fournisseurs de l’avionneur européen) « s’ils n’étaient pas vraiment prêts ».