États-Unis : fraude aux miles pour 1,75 million de dollars !

Le directeur d’une agence de voyages de Chicago a récupéré frauduleusement 42 millions de points SkyBonus, le programme de fidélité  «entreprises» de Delta Airlines.

- Publicité -

Gennady Podolsky est le directeur associé de Vega International Travel Services, Inc (Vega Travel), une petite agence de voyages basée à Chicago, travaillant surtout pour le compte de clients russes et est-européens. Cet américano-ukrainien de 43 ans est actuellement traduit en justice pour fraude électronique. Il a profité en effet de son travail pour tirer profit d’un programme de fidélisation de Delta Airlines, récoltant illégalement des millions de points SkyBonus d’une valeur supérieure à 1,75 million de dollars. Si le FFP SkyMiles s’adresse aux particuliers, SkyBonus est l’équivalent pour les entreprises, leur permettant d’accumuler des points pour des vols gratuits et autres avantages.

Selon l’acte d’accusation, Gennady Podolsky aurait conçu et exécuté, pendant plus d’une année – de mars 2014 à avril 2015 – un stratagème visant à frauder Delta par l’accumulation de plus de 42 millions de points SkyBonus, causant une perte pour Delta de plus de 1,75 million de dollars. Il a fait enregistrer un compte SkyBonus au nom de la société RGI International. Il a ensuite fait en sorte que les points SkyBonus s’accumulent frauduleusement sur ce compte lorsqu’il vendait des voyages à ses clients. Et il a pu ensuite échanger ses points SkyBonus en voyages aériens gratuits et autres avantages.

Selon le New York Times, un tel nombre de miles aurait pu lui permettre de se rendre gratuitement 96 fois à Hawaii ou 40 fois à Séoul. Delta voit évidemment d’un très bon œil un tel procès, espérant qu’il puisse avoir une valeur dissuasive… Selon Scott Mayerowitz, directeur du très populaire site d’information américain The Points Guy fournissant des conseils pratiques sur les voyages, les compagnies aériennes se font souvent escroquer dans le cadre de leurs programmes de fidélisation.