Hausse record des saisies d’armes à feu dans les aéroports américains en 2019

L’Administration américaine de la sécurité des transports (TSA) a intercepté un nombre record d’armes à feu aux points de contrôle de sécurité des aéroports l’année dernière, ce que le chef de l’agence a qualifié de tendance « profondément troublante. »

- Publicité -

Les agents ont trouvé 4 432 armes à feu – la plupart chargées – dans des bagages à main ou sur des passagers passant par les points de contrôle. Dans le Washington Post, l’administrateur de la TSA, David Pekoske, a rappelé aux voyageurs qu’ils peuvent prendre l’avion avec une arme à feu à condition d’en détenir l’autorisation, qu’elle soit déchargée, enfermée dans un étui rigide et déclarée comme faisant partie des bagages enregistrés.

Le nombre d’armes à feu découvertes représente une augmentation de près de 5 % par rapport à l’année précédente et le niveau le plus élevé en 18 ans d’existence de l’agence.

Mais que dit ce chiffre, fait-il état d’un nombre croissant de passagers voyageant armés ou ce résultat est-il proportionnel au nombre de contrôles effectués aux points de contrôle de sécurité ? La TSA ne répond pas à cette question.

Peut-être faut-il chercher dans l’imaginaire collectif américain, la nostalgie des grands espaces, la conquête de l’ouest avec son cheval et son fusil, même si on se demande en quoi, aujourd’hui, les John Wayne du smartphone ont besoin d’un flingue pour prendre l’avion ?