Hong Kong ferme ses frontières aux passagers de 153 pays

Hong Kong durcit ses restrictions d’entrée sur son territoire et interdit aux passagers de 153 pays de transiter par son aéroport. Cette suspension concerne tous les pays classés à « haut risque » sanitaire et aura une durée d’un mois minimum à compter de ce dimanche. 

Afin de lutter contre la recrudescence de cas de COVID-19, Hong Kong interdit aux passagers aériens en provenance de 153 pays de transiter via son aéroport. Cette suspension concerne les pays classés à haut risque par les autorités hongkongaise et vise à « contrôler la propagation du très contagieux variant Omicron ». 

Pour rappel, Hong Kong avait déjà interdit l’accès à son territoire depuis le 8 janvier à tout passager ayant séjourné plus de 2h au cours des 21 derniers jours dans 8 pays, dont la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Affichant une stratégie « 0 Covid », les voyageurs souhaitant entrer sur le territoire auront pour seule possibilité de présenter un Pass vaccinal complet et de s’astreindre à une quarantaine de 21 jours.