IDF Mobilités : vers une augmentation du Pass Navigo en 2022 ?

394

L’autorité en charge des transports franciliens voit rouge concernant le résultat de ses comptes après deux années marquées par la crise sanitaire. Face au manque de recettes et à la dette grandissante, plusieurs solutions se présentent, dont une augmentation du Pass Navigo. 

Alors que la RATP et le réseau de transports en Ile-de-France voit peu à peu sa fréquentation remonter (75% environ en février 2022 par rapport à 2019), les pertes accumulées depuis le début de la crise s’avèrent abyssales pour IDF Mobilités. Lors de son rapport annuel 2022, la Cour des comptes a consacré un chapitre dédié au financement des transports collectifs en Ile-de-France et table sur plusieurs alternatives pour augmenter les recettes. 

Si un retour à la normale en termes de volume de trafic n’est pas attendu avant 2024, le coût des titres de transport et l’abonnement Navigo pourraient évoluer dans les prochains mois. Après 4 années sans augmentation (la dernière date de 2017), la piste qui consiste à augmenter les tarifs des titres de transports et des abonnements semble être la solution la plus facile à mettre en place, bien que la moins populaire. Pour Marc Pélissier, le président de l’Association des usagers des transports d’Île-de-France (AUT-IDF), cette hausse semble même être « inéluctable ». 

Au total, depuis le début de la crise le manque à gagner dépasse les 1,3 milliard d’euros et la crise sanitaire pourrait engendrer un retard de croissance de 5 à 6 ans dans le trafic des transports en commun franciliens. Autres pistes misent sur la table : une hausse des contributions des collectivités ou capter une part de la valorisation foncière liée à l’extension du réseau.