La SNCF a la grippe…

Le service désastreux de la SNCF

Une fois de plus, la SNCF montre son incapacité à dépanner un train Intercités bloqué sur les voies à Saint-Germain-en-Laye. Une fois de plus, le transporteur montre sa défiance envers la ligne qui dessert la Normandie et ses clients.

En ce mercredi 18 septembre, le train 3106 desservant Le Havre à Paris est, après 5 heures de trajet, bloqué à la gare de triage de Saint-Germain-en-Laye. Malgré la bonne volonté du personnel de bord, il est navrant de constater l’incapacité de la SNCF à dépanner simplement et rapidement un train dans lequel aucun service de rafraîchissement ne se sera proposé. Ce phénomène aurait pu être un événement exceptionnel, mais malheureusement, il se répète trop régulièrement.

On le sait, le matériel est vétuste. Raison de plus de se préparer aux incidents et surtout de prévoir des solutions de secours. C’est d’autant plus gênant que la France se targue d’être un des leaders mondiaux des réseaux ferrés et que l’on souhaite promouvoir le rail comme un des moyens les plus adaptés à la mobilité interurbaine.

Une bien triste image de notre compagnie nationale qui, contrairement aux compagnies aériennes, n’aura à indemniser que partiellement les naufragés de cette ligne qui en 1967 était l’une des plus modernes. Il fallait alors 1h46 pour faire l’aller ou le retour entre la capitale et la cité océane…